La Commission européenne

Vous êtes ici

Les synergies entre nos programmes nationaux et les activités de la Commission européenne (CE) et de l’ESA sont évidentes : des programmes tels que STEREO permettent de former des chercheurs hautement qualifiés et de développer une expertise qui, en retour, permet à la Belgique de bénéficier d'un taux élevé de participation à des projets supportés par H2020 ou par l'ESA.

Horizon 2020

Horizon 2020 est le programme-cadre européen pour la recherche et l'innovation entre 2014 et 2020. Son objectif est de garantir que l'Europe propose une production scientifique de renommée mondiale, de renverser les barrières à l'innovation et de faciliter la collaboration entre les secteurs privé et public dans le domaine de l'innovation. Les activités du programme Horizon 2020 afférentes à l'observation de la Terre (OT) sont menées essentiellement  dans le cadre du sous-programme « H2020 Space » de la partie « Leadership dans les technologies industrielles » du programme Horizon 2020, parallèlement aux activités de Copernicus, le programme européen d'observation et de surveillance de la Terre.  

H2020 Space a pour objet de stimuler l'implantation d'une industrie spatiale européenne (y compris les PME et les startups) et d'une communauté de chercheurs qui soit innovante, compétitive au niveau mondial et prête à développer et exploiter les infrastructures et les données spatiales afin de répondre aux besoins politiques et sociétaux de l’Union.

Horizon 2020 offre au secteur Recherche et développement spatial européen l'opportunité de développer des technologies spatiales innovantes et des concepts opérationnels, ainsi que des applications et des services utilisant les données spatiales à des fins scientifiques, publiques ou commerciales. 

Les activités afférentes à l'OT et menées dans le cadre de H2020 Space se focalisent sur l'exploitation de Copernicus et des infrastructures spatiales européennes existantes en assurant la promotion du développement de produits et services innovants basés sur la télédétection.

Site internet H2020


Copernicus

Copernicus est un programme phare de l'Union européenne qui a pour objet de :

  • Surveiller la Terre, son environnement et ses écosystèmes
  • Anticiper les crises, les risques de sécurité et les catastrophes naturelles ou provoquées par l'Homme
  • Contribuer au rôle de l'Europe en tant que puissance mondiale de persuasion.

Le programme garantit une politique d’accès totalement libre et gratuit aux données. Copernicus se fonde sur les besoins des utilisateurs afin d'encourager tant que possible l’utilisation des données. Les données sont gratuites mais le développement de services et applications à valeur ajoutée et la commercialisation des services fournis en aval par des sociétés privées devraient transformer Copernicus en outil de développement économique et en moteur de l'économie numérique.

Le programme s'articule autour de trois principaux piliers.

La composante spatiale

L’ESA a développé une famille de missions satellitaires appelées Sentinels spécifiquement pour les besoins opérationnels du programme Copernicus. Le premier satellite (Sentinel 1A) a été lancé en 2014 et l'objectif est de garantir la fourniture de données libres et gratuites jusqu'en 2030 au moins. Chaque mission Sentinel est une constellation de deux satellites qui permettent de répondre aux besoins en termes de reviste et de couverture en fournissant des jeux de données fiables pour les services Copernicus : 

  • Sentinel-1, mission d'imagerie par radar pour les services terrestres et océanographiques ; 
  • Sentinel-2, mission d'imagerie multispectrale de haute définition pour la surveillance des sols, des eaux intérieures et des zones côtières ; 
  • Sentinel-3, mission multi-instruments pour le contrôle des sols et des océans ;
  • Sentinel-5 Precursor, qui se focalise sur les gaz et les aérosols ; 
  • Sentinel-4, pour la surveillance de l'atmosphère et devant être embarqué sur un satellite Meteosat ; 
  • Sentinel-5, pour surveiller l'atmosphère depuis une orbite polaire à bord d'un satellite MetOp ; 
  • Sentinel-6, qui transporte un altimètre radar afin de mesurer l’élévation globale du niveau de la mer.

Outre les données fournies par les satellites Sentinel, d’autres missions contribuent à Copernicus en fournissant des données complémentaires qui permettent de satisfaire à un éventail complet de besoins en observation de a Terre. 

Ces missions incluent les missions de l'ESA et les missions de tierces parties dont certaines données sont accessibles pour Copernicus. PROBA-V est un exemple d'une telle mission contributive.

Les  services Copernicus

Afin de contrôler l'état de l’environnement du système Terre, 6 services thématiques ont été définis : Surveillance des terres émergées, Changements climatiques, Surveillance marine, Gestion des urgences, Surveillance de l'atmosphère et Sécurité.

La composante In situ

Les données de terrain sont définies comme étant des données d'observation provenant de capteurs terrestres, maritimes ou aériens, des données de référence et auxiliaires sous licence pour une utilisation dans le cadre de Copernicus. Ces données sont utilisées afin de valider et de calibrer les produits Copernicus. L'implémentation est réalisée en deux étapes :

  • Données sur site adaptées pour chaque niveau de service Copernicus ;
  • Coordination transversale des services par l'AEE

 Site internet Copernicus