Gulf Stream

Vous êtes ici

#Image commentée

Publié le 26 avril 2005

Le Gulf Stream est l'un des courants océaniques les plus importants de notre planète. Il prend naissance dans les eaux chaudes de la Mer des Antilles. Après un passage dans le Golfe du Mexique par le détroit de Yucatan, il franchit le détroit de Floride et est rejoint par d'autres courants. Sa température est alors supérieure à 25° et son débit atteint 85 millions de mètres cube par seconde. Il se dirige vers le Nord et, à hauteur de la Caroline du Nord, le Gulf Stream se divise en trois branches dont la plus importante, appelée "Dérive Nord-Atlantique", file vers le Nord-Est et va apporter un air doux et humide sur la façade nord-ouest de l'Europe, maintenant ainsi la douceur des climats de l'Europe occidentale.

Image acquise par l'instrument MODIS à bord du satellite Aqua de la NASA le 18 avril 2005. 
Ce capteur mesure l'intensité des radiations infrarouges thermiques émises par la surface 
de l'océan. L'intensité des radiations thermiques émises par un objet est proportionnelle 
à sa température. En mesurant les intensités des radiations thermiques émises par l'océan, 
on peut donc déterminer sa température de surface. L'image SST (Sea Surface Temperature) 
est produite en attribuant une couleur donnée à chaque intervalle de température. 

 

Cette image montre la température de surface de l'eau du Gulf Stream au large de la côte est des Etats-Unis. Les eaux chaudes (en jaune) du courant serpentent du coin inférieur gauche (à hauteur de Cap Hatteras en Caroline du Nord) au coin supérieur droit de l'image. L'image démontre que le Gulf Stream n'a pas toujours une trajectoire rectiligne, mais peut former des boucles que l'on appelle méandres. Si un méandre se referme sur lui-même, comme c'est le cas sur cette image, il peut donner naissance à un tourbillon qui peut se détacher du courant principal pour former un anneau chaud (s'il se forme au Nord du courant, les eaux au centre de l'anneau seront plus chaudes que les eaux avoisinantes) ou froid (s'il se forme au sud du courant).

Le Gulf Stream s'inscrit dans la circulation thermohaline globale. Le moteur de la circulation thermohaline est la différence de densité due à la salinité et la température des eaux. Le Gulf Stream charrie des eaux chaudes et salées de l'équateur vers le pôle Nord. Arrivées en mer de Norvège, ces eaux, ayant subi une forte évaporation, rencontrent les eaux plus froides et moins salées venues du pôle. Etant plus denses du fait de leur teneur en sel plus élevée, elles plongent vers les profondeurs de l'océan. Un courant océanique profond appelé le North Atlantic Deep Water (NADW) prend naissance qui se dirige vers l'équateur, en longeant l'Amérique du Nord. Arrivées à l'équateur, les eaux froides, moins salées donc moins denses, remontent à la surface où elles se réchauffent et redonnent naissance au Gulf Stream.

Mais cette "boucle" est fragile et nombre de scientifiques craignent que la fonte des glaces de la calotte groenlandaise due au réchauffement climatique global, en entraînant un apport important d'eau douce, ne provoque la diminution de la salinité dans l'Atlantique Nord avec comme conséquence un ralentissement ou un arrêt du Gulf Stream.

Plus d'infos:
Gulf Stream Tutorial sur le site de la Coastal Carolina University
Dossier sur le site du CNES