La tempête Xyntia

Vous êtes ici

#Image commentée , #Tempête , #Spot , #Envisat , #Disaster

Publié le 8 mars 2010

Après avoir frappé l’Espagne et le Portugal, la tempête Xynthia a touché la France les 27 et 28 février. Les vents ont atteint 160 km/h sur le littoral et 120-130 km/h dans l'intérieur des terres avec des pointes à 237 km/h en altitude. Ils ont balayé une large bande du territoire s’étendant du littoral atlantique aux Ardennes, mais également les Pyrénées et la vallée du Rhône.

La tempête a par ailleurs produit des élévations importantes du niveau de la mer, qui, se trouvant en phase avec une marée haute à fort coefficient, ont causé des phénomènes de submersion exceptionnels sur les côtes de Vendée et en Charente Maritime.

C’est donc la conjonction de vents violents, de fortes marées et de pluies diluviennes qui a transformé cette tempête en un événement particulièrement destructeur, provoquant inondations, chutes d'arbres, effondrements de toiture ou ruptures de digues. Avec un bilan provisoire de 53 morts et 300 blessés, il s’agit de la tempête la plus meurtrière en France depuis 1999.

En Vendée, particulièrement touchée, la mer a déferlé à l'intérieur des bourgs côtiers et les communes de L'Aiguillon-sur-Mer, de La Faute-sur-Mer et de La Tranche-sur-Mer ont été submergéés par des niveaux d'eau atteignant jusqu'à 1,5 mètre.

Source: Spot Image, Service Régional de Traitement d’Image et de Télédétection

Source: Spot Image, Service Régional de Traitement d’Image et de Télédétection

La comparaison d’images d’archive (en haut), d’une image acquise par le satellite Spot 4 le 2 mars 2010 (au centre) et d’une image Envisat ASAR acquise le 4 mars 2010, a permis d’établir une carte de crise des surfaces inondées sur les communes de la Tranche-sur-Mer et de l’Aiguillon-sur-Mer (en bas).

Plus d’infos

Tempête Xynthia : Spot 4 montre l’inondation de la côte vendéenne
Tempête Xynthia sur Météo France
La tempête Xynthia en Belgique – Communiqué de l’IRM