Le pont de l'Orensund

Vous êtes ici

#Image commentée

Publié le 6 mars 2006

Il y a 15 ans, les gouvernements danois et suédois se sont mis d'accord pour un projet d'envergure: la construction d'un pont reliant les deux pays au niveau du détroit du Sund (Öresund en suédois, Øresund en danois), passage entre la mer Baltique (au sud) et le détroit de Kattegat (au nord) qui s'ouvre sur la mer du Nord.

Le pont de l'Oresund, achevé en 2000, relie les villes portuaires de Malmö en Suède (à droite sur l'image) et de Copenhague au Danemark (à gauche), rétablissant la connexion qui existait il y a 7000 ans, avant que la montée des eaux à la fin de l'époque glaciaire ne comble les terres entre les deux régions.

Image ASTER du pont Oresund acquise le 10 avril 2004. Credit NASA/GSFC/METI/ERSDAC/JAROS, and U.S./Japan ASTER Science Team.

D'une longueur totale de 16 km, la liaison est en réalité composée de trois segments. Partant du Danemark, près de l'aéroport, un premier tronçon sous-marin constitué de quatre tubes parallèles s'étire sur 3510 m et émerge sur l'île artificielle Peberholm, construite spécialement pour le pont. L'île est visible sur l'image comme une forme géométrique blanche et allongée située juste sous l'île naturelle. Le second tronçon parcourt 4055 m sur l'île et est prolongé par le pont proprement dit relié à la Suède, un ouvrage de 7845 m avec une portée centrale de 490 m et visible sur l'image comme une fine ligne blanche. Ce pont à haubans détient le record mondial du plus long pont autorisant à la fois le trafic routier et par rail. La liaison comporte en effet deux niveaux : une autoroute sur la partie supérieure et une ligne de chemin de fer sur la partie inférieure.

Sur l'image ci-dessus, les eaux profondes apparaissent en bleu foncé, les eaux peu profondes en bleu clair, la végétation en vert et les ouvrages anthropiques en blanc. Sur l'image complète, on peut voir quelques bateaux qui, apparaissent comme des petits grains blancs.