L'Europe sous un manteau de pollen

Vous êtes ici

#Image commentée

Publié le 16 mai 2006

Les images Meteosat HRV de la semaine passée ont révélé qu'une grande partie de l'Europe (en particulier l'Europe centrale et nordique) était recouverte d'une nappe d'air chargée de pollen. Sur l'image ci-dessous, ce voile de pollen est clairement visible sous la forme d'une traînée verdâtre qui s'étend jusqu'à la Mer du Nord et l'Atlantique.

Masses d'air chargées de pollen provenant d'Europe centrale au-dessus 
de la Mer du Nord. Image Meteosat-8 canal HRV acquise le 10 mai 2006. 
Copyright 2005 © EUMETSAT. All rights reserved.

Au Danemark, la pollinisation du bouleau a véritablement explosé. Les concentrations polliniques ont battu tous les records le dimanche 7 mai avec, à Copenhague, des valeurs qui ont atteint 4 381 grains par m3 d'air. Au grand dam des personnes allergiques, un vent d'est a charrié le pollen provenant de Russie, des états baltiques et de Suède, pays où la floraison du bouleau a également été explosive ces dernières semaines. La Finlande, plus particulièrement le Sud et l'Est du pays, a quant à elle souffert durant plusieurs semaines d'une pollution extrême due à la combinaison de cette pollinisation et de grandes quantités de poussières et de fumées produites par des centaines de feux probablement d'origine agricole en Russie (voir Earth Observatory). En Allemagne, en France, en Pologne et en République Tchèque, la pollinisation des bouleaux a été telle que des personnes non allergiques ont souffert de crises d'asthme. Chez nous aussi, le phénomène a été important et de grandes quantités de grains de pollen (bouleau, chêne, hêtre, pinacées...) se sont déposées sous forme de poudre jaune sur le sol ou sur les voitures.

Un hiver long suivi d'un mois d'avril humide et d'un début de mois de mai chaud et ensoleillé ont mené à une véritable explosion de pollen de bouleau avec des chatons libérant une charge massive de grains de pollen en quelques jours. Les conditions relativement sèches qui ont suivi ont aggravé la situation en permettant au pollen de rester dans l'air et de se disperser.

Selon le réseau de surveillance instauré au sein de l'Institut scientifique de santé publique, la saison pollinique du bouleau est maintenant terminée. D'autres arbres tels le chêne, le hêtre, le platane, le marronnier et les pinacées continuent leur floraison, qui engendre heureusement relativement peu de réactions allergiques. Par contre, la floraison des graminées, agent principal du "rhume des foins" dans notre pays, ne fait que commencer.

Plus d'infos

News Eumetsat
Airallergy : Réseau de surveillance aérobiologique belge
Pollen info: Situation pollinique en Europe