L'ouragan Katrina dévaste le golfe du Mexique

Vous êtes ici

#Image commentée , #Tempête , #Disaster

Publié le 1 septembre 2005

Les Etats-Unis doivent faire face aux conséquences de l'un des ouragans les plus puissants jamais observés dans le bassin atlantique. L'ouragan Katrina, né d'une dépression tropicale détectée le 23 août sur les Bahamas, avait frappé la Floride deux jours plus tard, causant une dizaine de morts et privant d'électricité plus d'un million de personnes. Ce lundi 29 août, Katrina a atteint les côtes de la Louisiane et du Mississippi avec des vents de 217 km/h. Classé alors ouragan de catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, il a provoqué de violentes tempêtes et des pluies torrentielles ayant entraîné des inondations très destructrices.

Image GOES de l'ouragan Katrina atteignant les côtes de la Louisiane et du 
Mississipi le 29 août 2005.

 

L'image GOES ci-dessus nous montre sa position à 9h locales. L'oeil de l'ouragan était juste à l'est de la Nouvelle-Orléans en Louisiane. En milieu d'après-midi le 29 août, l'ouragan s'est afffaibli, ses vents n'atteignaient "plus que" 153 km/h, ce qui correspond à un ouragan de catégorie 1. A son apogée, le 28 août à 19h locales, les vents atteignaient 258 km/h et la pression centrale 902 millibars (plus la pression atmosphérique est faible, plus l'ouragan est puissant). Une pression si faible n'a jusqu'à présent été mesurée que pour 3 autres ouragans.

Sur le site Earth Observatory vous pouvez télécharger une animation permettant de suivre l'évolution de cet ouragan qui, en moins de 24 h, est passé de la classe 5 à la classe 1.

Le bilan du passage de Katrina sur les états américains du golfe du Mexique est difficile à établir actuellement, mais on estime que des centaines de personnes ont trouvé la mort en Louisiane et dans le Mississippi. A la Nouvelle-Orléans, ville dont une partie est située sous le niveau de la mer, 80% du territoire est inondé et la situation a été aggravée par le déversement des eaux du lac Pontchartrain suite à l'effondrement d'une digue de retenue. Un million de personnes qui avaient fui la région avant l'arrivée de Katrina devront probablement attendre 12 à 16 semaines avant de pouvoir rentrer chez eux. Ceux qui n'ont pas pu fuir doivent affonter, en plus de l'impossibilité de s'approvisionner en eau potable et en nourriture, violences et pillages généralisés.

Plus d'infos:
Ouragan Katrina sur Wikipedia