Mousson meurtrière au Pakistan et en Afghanistan

Vous êtes ici

#Image commentée , #MODIS , #Catastrophes

Publié le 6 août 2013

La mousson est un système de vents saisonniers des régions tropicales particulièrement actif dans l'océan indien et en Asie du Sud. En été, le continent, plus chaud que l'océan, est le siège d'une dépression qui attire les vents du sud-ouest d'origine tropicale chargés d'humidité. Dès leur arrivée sur le continent, ces masses d'air provoquent des pluies très abondantes. Ces pluies, essentielles à la vie agricole, sont très variables d'une année à l'autre, tant dans leur date d'arrivée que dans leur intensité.

Ces dernières années, la mousson a provoqué des inondations dévastatrices au Pakistan et en Afghanistan. En 2010, "la mousson du siècle" avait fait près de 1 800 morts et affecté 21 millions d'habitants. L'an dernier, près de 500 personnes avaient trouvé la mort. Cette année encore, les pluies torrentielles ont déjà tué plus de 160 personnes, emporté des centaines d'habitations et détruit des dizaines de milliers d'hectares de terres agricoles. Les régions les plus touchées sont les régions montagneuses d'Afghanistan et la ville portuaire de Karachi, qui compte 18 millions d'habitants et où des quartiers entiers ont été submergés par des crues subites.

nondations au Pakistan dans la zone de confluence des rivières Tochi et Kurram et du fleuve Indus. 
Images MODIS acquises le 4 août 2013 (haut) et le 28 juillet 2013 (bas).
Cliquez sur les images.pour les visualiser en pleine résolution sur le site Earth Observatory

L'image du haut a été capturée par le capteur MODIS du satellite Aqua de la NASA le 5 août, lors d'une éclaircie. L'image du bas montre la même zone acquise le 28 juillet. La comparaison de ces deux images révélées en fausses couleurs met en évidence les zones inondées en bleu foncé. Les canaux utilisés pour créer l'image fausses couleurs sont le proche infrarouge, le moyen infrarouge et le rouge. Dans ce type d'image, l'eau est noire ou bleu foncé, l'eau chargée de sédiments et les sols boueux apparaissent en bleu pâle, les nuages en turquoise, la végétation en vert et les sols nus en rose-beige. D'importantes inondations sont visibles, notamment dans les bassins des rivières Tochi et Kurram. A la confluence avec le fleuve Indus, l'importance des sédiments charriés apparaît également très clairement.