Palm Islands, Dubaï

Vous êtes ici

#Image commentée

Publié le 27 octobre 2006

Dubaï est à la fois une ville et l'un des sept membres de la fédération des Émirats arabes unis (EAU). Ouvert sur le Golfe Persique, la majeure partie de son territoire est occupée par le désert du Rub al-Khali. Avec moins de 4000 km² et environ 1,2 million d'habitants, cet émirat est le deuxième en terme de superficie et de population, mais il est certainement le plus connu. Sa renommée tient notamment à la médiatisation de gigantesques projets touristiques et architecturaux. Depuis quelques années, Dubaï, dont l'économie était très dépendante du secteur pétrolier, cherche à diversifier ses sources de revenus en développant les industries manufacturières, le commerce, les nouvelles technologies mais surtout le tourisme, principalement de luxe.

Ainsi, en 2001, l'émirat a entamé la construction de trois îles artificielles appelées Palm Islands et destinées à abriter des complexes hôteliers et balnéaires, ainsi que des maisons individuelles pour des clients fortunés. La mise en œuvre de ce projet, qui à terme accroîtra de plusieurs centaines de km les côtes de Dubaï par le déplacement de plusieurs centaines de million de m3 de sable et de rochers, a nécessité la collaboration d'ingénieurs hollandais (qui possèdent une certaine expérience en matière de gain de terres sur la mer), ainsi que d'une compagnie belge à qui a été confiée la construction du site Jebel Ali. Les îles sont crées en pulvérisant aux endroits adéquats le sable dragué au fond du Golfe Persique. Seuls quelques enrochements, principalement sur l'extérieur des digues (les croissants), sont réalisés afin de contrer la houle. Les bateaux de pulvérisation utilisent le système de positionnement GPS pour la localisation précise des secteurs où le sable doit être redéposé. 

Image Terra-ASTER acquise le 18 septembre 2006 du site des Palm Islands.
Cliquez sur l'image pour la visualiser en pleine résolution sur le site Earth Observatory

Sur l'image ATER ci-dessus, on peut voir du Sud au Nord, les site Palm Jebel Ali, Palm Jumeirah, The World, et Palm Deira. Les deux premiers sites semblent pratiquement achevés, apparaissant comme deux palmiers géants ceinturés par une jetée. Le site Palm Deira est encore aux premières étapes de la construction, mais sera le plus grand des 3 palmiers. Entre Palm Jumeirah et Palm Deira, l'archipel The World, qui devrait être achevé en 2008, représentera un planisphère de 9 kilomètres de long et 7 de large où près de 300 îlots seront agencés pour dessiner les continents et les principales îles de notre planète.

Les îles artificielles, composées uniquement de sable, ressortent très clairement de l'eau, qui apparaît noire ou bleu foncé et bleu-vert lorsque la profondeur est faible. Les parties arides de Dubaï apparaissent en blanc, comme les îles, et le long de la côte, les structures linéaires indiquent les zones urbanisées reliées par les courbes des routes importantes. Les zones bien irriguées ressortent en vert foncé.

Plus d'infos