MAMAFOREST: la gestion des mangroves grâce aux satellites

Vous êtes ici

#STEREO , #Forêts , #Développement durable , #Webstory , #Biodiversité

Publié le 5 novembre 2019

Des forêts entre terre et mer

Les mangroves sont des formations végétales qui se développent le long des côtes maritimes peu profondes et protégées des régions tropicales et subtropicales. Elles sont principalement constituées de palétuviers, des arbres étonnants qui se sont adaptés aux conditions hostiles des littoraux ; ils vivent les pieds dans l’eau salée et respirent grâce à leurs racines aériennes.

Présentes dans plus de 120 pays des tropiques, les mangroves constituent des réservoirs importants de nourriture et de matières premières et fournissent de multiples services écosystémiques:

  • stabilisation et protection des côtes contre les vents, vagues et courants marins;
  • stockage du carbone;
  • fourniture de bois de chauffage et de produits forestiers ligneux ou non ligneux tels que les plantes médicinales;
  • offre d'habitat, de sites de reproduction, de zones de frai pour de très nombreuses espèces animales: mammifères, reptiles, amphibiens, oiseaux, mais surtout poissons et crustacés.

Image fausses couleurs Sentinel-2 de la réserve de Matang acquise le 1er septembre 2019

 

Mangroves menacées

L'augmentation constante des populations dans les zones côtières exerce des pressions considérables sur ces écosystèmes fragiles. De nombreuses mangroves sont menacées par des activités anthropiques telles que la conversion en étangs pour l’aquaculture de crevettes, en stations touristiques ou en zones urbaines ou simplement par la surexploitation. Les mangroves sont en effet souvent exploitées par les communautés côtières et ce, de manière plus ou moins contrôlée.

En Malaisie péninsulaire, la mangrove de la réserve forestière de Matang (Matang Mangrove Forest Reserve) s’étend sur plus de 40 000 ha. Depuis le début du siècle passé, elle est aménagée et gérée pour assurer une production durable de charbon de bois et de bois d'œuvre. Il s’agit d’un record mondial de longévité en matière de gestion forestière tropicale. La MMFR est divisée en 4 types de zones: zones de production (74,8% de la superficie totale de la réserve), de production restreinte (6,8%), de protection (17,4%) et non productives (1%). L'extraction de charbon de bois et la production de bois d'œuvre ne peuvent avoir lieu que dans les 2 premiers types de zones. La gestion sylvicole qui y est pratiquée consiste en un cycle de rotation de 30 ans avec deux éclaircies à 15 et 20 ans après la plantation.


La réserve Virgin Jungle (à l'avant) et d'autres peuplements de mangroves (à l'arrière) dans la réserve de Matang dans l'État de Perak en Malaisie péninsulaire.
Crédit: Farid Dahdouh-Guebas

Le travail sur le terrain dans les mangroves intertidales a consisté à mesurer les diamètres et les hauteurs de nombreux arbres.
Crédit: Viviana Otero

 

La télédétection à l’aide de la gestion

Pour assurer une gestion durable des mangroves dans un contexte de pressions extérieures croissantes, la mise au point de méthodes de cartographie et de suivi de leurs propriétés biophysiques revêt de plus en plus d’importance. C’est cet objectif qu’ont poursuivi les chercheurs du projet STEREO MAMAFOREST, en utilisant comme zone d’étude la réserve de Matang qui présente l’avantage de combiner des zones productives et des zones protégées.

Afin d’évaluer la viabilité et la durabilité de l’exploitation forestière au sein de la réserve, ils ont analysé et intégré des séries temporelles de données de télédétection optiques et radar. Après validation, ils ont pu en extraire des paramètres biophysiques et quantifier l’évolution annuelle de la structure, des espèces et de la biomasse aérienne des peuplements forestiers tant dans les zones de production que dans les zones de protection.

Cartes de l'âge des forêt (années) établies pour les dates suivantes: 29 avril 1996, 16 avril 2008, 23 juillet 2010 et 15 juin 2015 (de gauche à droite).
Source: Publication in prep by Lucas et al.

Très concrètement, le projet a mené au développement de plusieurs produits directement utiles aux gestionnaires :

  • l’établissement de l’âge réel des parcelles de mangroves dans la forêt productive, ce qui a permis de dresser la toute première carte correcte de l’âge des peuplements de la réserve;
  • la mise au point d’un protocole scientifique permettant de générer des cartes actualisées de l’âge et de la biomasse des forêts sur base d’images en libre accès;
  • la présentation d'une application mobile mettant en pratique ce protocole afin de générer des cartes actualisées utilisables par le département des Forêts pour planifier la sylviculture;
  • l'implication à mi-parcours et la formation finale du personnel du département des Forêts à l'utilisation des outils mis à disposition.

 

Plus d'infos

Projet MAMAFOREST (Managing Mangrove Forests with Optical and Radar Environmental SaTellites)

Earth Track Mobile Applications

Exposition Imaging the World's forests - Les mangroves de Casamance, Sénégal

10 years of imaging Asia - Des côtes fragiles

Matang Mangrove Forest, Malaysia - NASA Earth Observatory