MAUPP - Améliorer la connaissance démographique des villes subsahariennes et de leurs bidonvilles

Vous êtes ici

#STEREO , #Webstory , #Afrique

Publié le 7 février 2019

MAUPP (Modelling and forecasting African Urban Population Patterns for vulnerability and health assessments) est un projet de recherche STEREO III dont l'objectif principal est de développer des modèles et des prévisions permettant d'améliorer notre connaissance des structures démographiques de la population urbaine en Afrique subsaharienne. Les évaluations de la vulnérabilité et de la santé des populations devraient être améliorées grâce à une exploitation plus large des ensembles de données sur la répartition de la population urbaine.

MAUPP est un projet thématique qui a débuté en octobre 2014 et se terminera en mars prochain. Il implique un partenaire étranger, Andy Tatem du 'Department of Geography and Environment' de l'Université de Southampton au Royaume-Uni. Ce groupe dirige le projet Worldpop qui vise à fournir des données récentes et à haute résolution sur la répartition de la population urbaine dans les pays en développement. Les connaissances et le travail accompli par ce groupe ont été une contribution unique et ont constitué la pierre angulaire du projet.

Cartographie de l'espace urbain au niveau des rues

Comme tous les projets STEREO, MAUPP est supervisé par un comité de pilotage composé d'experts de renommée internationale dans le domaine de la cartographie et de la modélisation intra-urbaines. La dernière réunion de ce comité de pilotage a été organisée fin janvier à Nairobi. Parallèlement à cette réunion, une conférence et un workshop ont été organisés afin d'une part de présenter les résultats aux utilisateurs finaux et d'autre part de transférer une partie des connaissances acquises au cours de cette recherche passionnante aux acteurs locaux.

 

Pourquoi organiser ces réunions au Kenya ?

Les événements ont été organisés au sein du Centre de recherche sur la population et la santé en Afrique (African Population and Health Research Centre) dont l'objectif est de générer des données, de renforcer les capacités de recherche et de participer aux politiques publiques en faveur de la santé et du bien-être de la population.

Nairobi héberge également le siège régional de l'ONU- Habitat pour l'Afrique, le programme des Nations Unies œuvrant à un meilleur avenir urbain.

Parmi les participants se trouvaient non seulement des urbanistes et autres utilisateurs intéressés issus de ces deux grandes institutions, mais également des acteurs d'autres institutions nationales et régionales du Kenya et des pays voisins. Le but de cette conférence était de présenter les réalisations du projet MAUPP en termes de cartographie intra-urbaine "Land Use & Land Cover" dans les villes africaines, obtenues grâce à des données optiques et radar. Les présentations sont disponibles sur le site du projet.

Plus de 30 personnes ont également suivi une formation de 3 h sur l’utilisation des données de télédétection.

Les méthodes ont été développées en utilisant des solutions open source et peuvent être téléchargées gratuitement via le site web du projet.

 

Et après?

Un nouveau workshop sera organisé l'été prochain à Dakar pour les utilisateurs francophones actifs dans la région. L’Université de Southampton a déjà testé les techniques développées dans le cadre du projet et continuera à utiliser les résultats de MAUPP dans le projet Worldpop.
Par ailleurs, un spin-off de ce projet est déjà en cours; il s'agit du projet REACT financé par le programme STEREO III.