OFF-Introduction: Qu'est-ce que la Télédétection?

Résumé


COMPRENDRE L'OBSERVATION DE LA TERRE - INTRODUCTION

 


Qu’est-ce que la télédétection ?

 

Littéralement, le terme télédétection signifie l'observation d'un objet et la récolte d'informations à son sujet sans entrer en contact direct avec lui. En fait, nous faisons tous constamment de la télédétection dans notre vie quotidienne, par exemple avec nos yeux et nos oreilles. Dans la pratique, nous utilisons donc plutôt les termes "télédétection" ou "observation de la Terre" pour définir la collecte et l'analyse de données sur la surface de la Terre à l'aide de capteurs embarqués à bord de toute plateforme aérienne ou spatiale : satellites, avions, drones...

Ces capteurs sont principalement des dispositifs imageurs, comme le sont les appareils photo numériques de nos smartphones, mais un peu plus sophistiqués. En d'autres termes, ils prennent une photographie numérique de la surface de la Terre depuis le ciel ou l'espace. Contrairement à une caméra ordinaire, qui ne peut enregistrer que la lumière visible, les capteurs utilisés pour l'observation de la Terre peuvent également enregistrer d'autres parties du spectre lumineux. Il s'agit principalement de l'infrarouge et de certaines micro-ondes qui soit proviennent du Soleil et sont réfléchies, comme la lumière visible, soit sont émises par la Terre (par exemple la chaleur), soit sont émises par le capteur lui-même (c'est le cas des capteurs radar par exemple).

La télédétection est une technique permettant d'obtenir de l'information sur des objets en analysant des données collectées par des instruments n'étant pas en contact direct avec ces objets.

Cette faculté élargit considérablement le champ des propriétés observables et nous permet d'affiner les mesures, d'améliorer les cartographies et finalement d'en apprendre beaucoup plus sur la surface de la Terre que ce qui serait possible en utilisant uniquement des photographies ordinaires. Il est par exemple possible de distinguer différentes cultures agricoles, différents types de végétation, diverses formes de bâti, de suivre l’état phénologique des plantes, d'évaluer l'ampleur de glissements de terrain, d'estimer l'humidité du sol et la température de surface, de détecter des dégazages illégaux ou encore de mieux surveiller les villes en expansion et les forêts en régression.

La télédétection nous permet donc d'observer les changements à la surface de la Terre. Grâce à des techniques telles que le LiDAR, il est également possible de dresser des cartes détaillées, par exemple de la topographie.

La télédétection est donc utilisée dans de très nombreux domaines comme la météorologie, la climatologie, la glaciologie, l'océanographie, l'hydrologie, l'aménagement du territoire, l'agriculture, l'écologie, l'archéologie, etc. et a donc des applications très diverses.

De la longue vue à la dernière application cartographique 3D, l’homme a toujours cherché à augmenter sa capacité à percevoir son environnement pour comprendre, analyser, faire des choix et agir. La technologie aidant, nous pouvons depuis quelques décennies déjà observer notre planète à distance et faire donc de la télédétection.

Saviez-vous que la télédétection n'a en fait rien de nouveau?

Les origines de la télédétection en tant que discipline technique remontent au XIXe siècle et coïncident avec les développements de la photographie et de l'aviation. Un pionnier célèbre est Gaspard-Félix Tournachon, connu sous le peudonyme de "Nadar", qui a pris les premières photographies aériennes à partir de ballons, comme celui qu'il a fait construire et surnommé "Le Géant".


Le ballon de "Nadar" au Jardin botanique (Bruxelles) le 26/09/1864
Source: VRT.be

L'Allemand Julius Neubronner pourrait quant à lui être appelé le pionnier des drones. Il a conçu un harnais en aluminium avec lequel il pouvait attacher une petite caméra aux pigeons. Les deux guerres mondiales et la guerre froide ont ensuite vu le développement rapide de la télédétection à des fins militaires (espionnage). Heureusement, à partir des années 1970, des applications scientifiques ont également vu le jour en raison de l'émergence des mouvements écologistes et de l'importance croissante accordée à l'observation de l'environnement.

La La "caméra pigeon" miniature de Julius Neubronner, brevetée en 1908 (à gauche).

Image des rues autour de Eschenheimer Tor in Frankfurt am Main (à droite).
Source: The public domain revue